samedi 23 avril 2016

Délices et confidences Tome 1 : Bienvenue au club (Catherine Kalengula)


Gros coup de coeur pour ce petit roman.

Je remercie les éditions Flammarion Jeunesse, et Babelio, qui m'ont permis de faire cette jolie découverte.

Choisi sur Masse critique surtout à cause du prénom de l'héroïne, un peu parce qu'il était question de cuisine.
Je l'ai ouvert dès mon retour alors que j'avais un autre livre en cours, juste pour y jeter un coup d'oeil, avant de terminer le précédent et ... je n'ai pas pu le lâcher jusqu'à la fin.

Une histoire pourtant très classique : un déménagement de Paris en province, un village, et une grand-mère, peu accueillants de prime abord.
Le tout vu à travers les yeux, et les émotions, de Chloé, 10 ans et demi.
L'angoisse d'arriver dans une école où tout le monde se connait, avec son étiquette de parisienne, et quelques gaffes en prime pour essayer de s'intégrer.

Raconté comme ça, vous avez l'impression sans doute d’avoir déjà lu ça.
Mais ... c'est simplement, un régal de lecture.
C'est frais, sympathique, tonique, nuancé. Personne n'est ni tout noir ni tout blanc.
Chloé a des qualités et des défauts, les gens qu'elle côtoie aussi. Même la fille qu’elle déteste d'entrée va s'avérer avoir un côté positif, sans pour autant devenir d'un coup super gentille ou sa meilleure amie. Et pas mal d'humour dans leurs rencontres.

Chloé déteste l'idée de quitter Paris, son univers, ses copines. Mais malgré sa mauvaise humeur, elle sait voir les jolis côtés de ce changement, et apprécier certaines nouveautés.
Un secret de famille se dévoile peu à peu, et on entre ainsi en cuisine.
Comme elle, on aurait adoré connaître ce grand-père, qui non content d'avoir rassemblé de jolies recettes, y a ajouté de belles recettes de vie, des petites phrases que nous avons tout de suite envie de faire nôtres. Le livre aurait tout aussi bien pu s'intituler "Les maximes de Maxime", tant ces phrases vont avoir d’importance, pour Chloé, mais pourquoi pas pour nous aussi.

Parfois, on a une petite envie de secouer quelques personnages, comme la mère qui semble, au début, un peu trop préoccupée par ses propres problèmes pour comprendre ceux de sa fille, ou cette grand-mère très dynamique et fort moderne et indépendante mais qui refuse Internet. Mais tout le monde est crédible malgré tout (et d'ailleurs, c'est souvent dans la vraie vie aussi que je trouve que certains sont un peu incohérents !)

Pour une fois, la "chipie" de service qui va un peu gâcher la vie de Chloé s'avère être non pas la plus belle de la classe qui ne pense qu'à ses tenues, mais une fille ne rêvant que de sport, et surtout pas des robes dont sa mère veut l'affubler. Une fille qu'on va finalement pouvoir plaindre même si elle agace Chloé. Originalité certaine de ce côté-là.

Et bien entendu, ce qui ajoute au plaisir et à l'intérêt du livre, c'est la cuisine.
Je suppose que cette série va donner envie à beaucoup d'enfants de se lancer dans la pâtisserie.
Beaucoup de filles probablement surtout, parce que comme le fait remarquer Chloé, le nom Délices et Confidences va forcément attirer surtout les filles. Dommage pour le roman, car il parait intéressant pour tous.
J'ai apprécié qu'on commence par des recettes simples, intemporelles plutôt qu'à la mode, qui donnent de fortes chances de réussite aux débutant(e)s qui s'y essaieront.
La troisième me paraît un peu plus délicate. Et ça m'a amusée de voir que finalement, c'est le fils du pâtissier qui va se charger du caramel, partie la plus difficile à réussir.
Mais cette recette, originale, me donne bien envie de la tester (avec mes petites-filles probablement !)

Côté visuel, la couverture est gaie et amusante, très vivante, et la quatrième présente les quatre autres protagonistes du club, avec un petit portrait coloré.
A l'intérieur, des petits dessins en noir et blanc d'ustensiles et d'ingrédients disséminés dans les pages égaient l'ensemble.

En résumé, un joli roman qui devrait plaire aussi bien aux lecteurs débutants qu'aux un peu plus aguerris, et de même aux novices ou non en cuisine. Pour les débutants, les recettes, pour les autres, le rappel du plaisir de partager et d'échanger autour des douceurs culinaires. Et l’idée de mettre du pop-corn là où on ne l'attend pas !

Et pour moi, et bien, avant même de l'avoir proposé à la lecture à mes petites-filles, je sais que je devrai acheter les tomes suivants. Et d'ailleurs, je les attends avec impatience.
Il est rare que je ressente une telle impression de manque en terminant un livre, (pas envie de quitter si vite Chloé et ses amis), lorsque il s'agit d'un si court roman jeunesse.
Mais là vraiment, comme après une belle saga, j'ai eu du mal à passer à autre chose.
Vivement le tome 2. (et il va falloir attendre fin août !)

"Ne sous-estimez jamais le pouvoir d'un gâteau !"

Ma note Babelio : 5/5

Extraits :

"Lorsque tu crois que tout est perdu, cherche l'étincelle ! Et en attendant, prépare ce succulent gâteau facile à faire, ça te remontera le moral."
Chloé se moucha un bon coup, et décida de suivre ce conseil. 
Étrangement, ce Maxime qu'elle ne connaissait pas semblait la comprendre ...
Je ne sais pas si je vais trouver l'étincelle dont il parle, mais une chose est sûre : je ne vais pas rester les bras croisés à verser toutes les larmes de mon corps !


"Les non-dits sont comme des ingrédients oubliés. Il est impossible de les ajouter une fois le gâteau mangé."

Ose faire le premier pas, tu seras souvent étonné du résultat.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire