lundi 29 avril 2019

Quintland L'incroyable destin des premières quintuplées - Fred DuPouy

Quelle histoire terrible ! Mais racontée de façon tellement intéressante.

Je me souviens qu’enfant, j'entendais parfois parler de ces soeurs. On n'en parle plus beaucoup et j'étais curieuse d'en apprendre plus sur leur vie.

Le récit à plusieurs voix amène un peu de légèreté et beaucoup d'intérêt à l’histoire. On lit en parallèle :
Le journal de l'infirmière qui s'occupe d'elles.
Le récit "de l'intérieur": l'aînée des quintuplées qui "parle" ou plutôt qui réfléchit.
Une double narration : D'une part tout ce qui tourne autour de ces cinq filles, et d'autre part deux fillettes, Alice et Édith, qui habitent dans les environs, et qui vont plus ou moins rencontrer les 5.

J'ai aimé l'originalité de nous faire découvrir ce que ressent l'aînée des filles dès ses premiers jours, la sortie du ventre, la séparation de ses soeurs ... puis peu à peu , elle peut mettre des mots sur ce qu’elles vivent. Les personnes qui s'occupent d'elles, celles qui viennent les voir comme au zoo, celles qui disparaissent de leurs vies, sans qu'on ne prenne la peine de leur expliquer ...
Une très jolie façon de les faire parler, et de les comprendre.

samedi 20 avril 2019

Évasion à Alcatraz - Chasseurs de livres - Tome 3 - Jennifer Chambliss Bertman

Après Chasseurs de livres et Le code indéchiffrable, je me suis dépêchée de découvrir le tome 3, d'autant plus volontiers que je n’ai pas pu visiter Alcatraz en vrai, malgré mon envie.
Encore un très chouette roman, qui parle de livres, d’énigmes, de San Francisco.
Le début m'a un brin agacée, car Émily cale sur la première énigme, qui est pourtant facile même pour moi, alors que je n'avais même pas essayé de résoudre celles des autres volumes. Deux erreurs qu'on n'attendait pas de sa part. Mais c'est vite oublié.
Une intrigue originale, bien différente des précédentes.
Dans cette série, en plus du suspens, on apprend toujours pas mal de choses. Ici, j'ai découvert l'intéressante personnalité de Harriet Beecher Stowe dont j'ignorais à peu près tout (à part qu’elle a écrit La Case de l'Oncle Tom, que j'avais eu en livre de prix en des temps fort lointains !!).
Et Alcatraz vu de l'intérieur. De nos jours. Puisque dans La Drôle d'évasion, on était au siècle passé.
Et un final joliment inattendu.

Voilà donc une série à suspens vraiment intéressante, et pleine de livres !

jeudi 18 avril 2019

Le code indéchiffrable - Chasseurs de livres - Tome 2 - Jennifer Chambliss Bertman

Après m'être régalée avec le Tome 1 de Chasseurs de livres, j'ai eu grand plaisir à retrouver Émily, James, Book Scavenger, Garrison Griswold, et tous ceux qui gravitent autour.

De fausses pistes en vrais livres, du collège à la librairie, voilà nos deux amis repartis dans une quête qui va encore s'avérer dangereuse.
Je ne sais ce qui me plait le plus dans cette série : les aventures, l’amitié, la recherche des solutions des énigmes, les auteurs et les romans dont on parle, anciens ou très récents, et la découverte toujours de San Francisco.

J'ai adoré parcourir en leur compagnie les sentiers et les collines, Lombard Street et le Pier 39, les îles de la baie et la Coit Tower.
J'y ai appris des choses fort intéressantes sur l'historique de la ville, bateaux enfouis, animosité à l’arrivée de la colonie chinoise, sur Mark Twain et Tom Sawyer.
J'ai été amusée de voir citer des romans récents que j'ai lu Les 39 clés, Hier tu comprendras, Le 14e poisson rouge, et des jeux moins récents, comme le Cluedo, ou le jeu des Petits carrés, que j'avais oublié, et qu'il va falloir que j'apprenne à mes plus jeunes petits-enfants (les autres y avaient déjà eu droit !!)

mardi 16 avril 2019

Arthur et le phénix aux trois louches - Géraldine Elschner

Un délicieux petit polar historique.
Il attendait depuis longtemps chez moi, et je ne pensais pas prendre autant de plaisir à le lire.
Je ne suis pas particulièrement fan des histoires de Moyen-Âge, mais l'écriture et une jolie aventure, avec des personnages sympathiques m'ont emportée.

Commynes en Flandre, 1454, Arthur, tout jeune garçon, débute son apprentissage de couvreur. Il sait bien qu'il faut aider ses parents, mais il aurait tellement préféré travailler le bois avec son grand-père. Ou encore mieux, voyager.
Peut-être du haut du toit pourra-t-il apercevoir un peu du vaste monde. Hélas, on ne le laisse même pas grimper.
Mais ça ne va pas l'empêcher de se trouver impliqué dans une aventure étonnante, qui commence par la chute d'une louche.

Un court dossier à la fin m'a appris que ce roman était tiré d'une "vraie" légende, et que la ville de Comines célèbre toujours chaque année la fête des louches.
Habitant à l'autre bout de la France, j'ignorais tout cela. Mais on peut donc lire ceci comme un roman, ou prendre plaisir à découvrir un petit morceau d’histoire.
Dans tous les cas, on entre dans la vie au Moyen-âge, un texte facile mais bien documenté.

Un bien agréable roman pour jeunes lecteurs.

dimanche 14 avril 2019

Les aventures extraordinaires de Jules Quatrenoix - Livre 1 : La malédiction de Datura - Tatiana Deschamps

Pour être extraordinaires, elles le sont ces aventures !! Mais brrr, qu'est-ce que ça fait peur !!
Pas vraiment le genre de roman que je chronique habituellement, car je suis impressionnable! Même pour moi, j'évite les livres inquiétants !
Là, je me suis lancée en pensant qu'il s'agissait d'aventures gentillettes ! Et comme c'est intéressant, palpitant et bien écrit, je ne l'ai pas lâché !
N'hésitez pas à le proposer, c'est nettement mieux que les Chair de poule ! Mais je tenais d'abord à vous préciser car ça ressemble à un livre pour enfants, et je pense que c'est pour un peu plus grand, sauf ceux qui aiment se faire peur.
Des meurtres rituels, des apparitions diaboliques, des bestioles pas sympathiques, du spiritisme très impressionnant !!
Mais aussi des personnages très attachants, une belle histoire d'amitié, une agréable incursion dans le monde d'avant-guerre, ses petits métiers et ses attractions.
Quelques défauts de jeunesse dans l'écriture, mais très peu (des descriptions ou des énumérations parfois un peu longues au début du roman).
J'avoue être un peu réticente sur les parutions à compte d’auteur, ayant eu quelques expériences assez désastreuses. Et là, j'ai été vraiment agréablement surprise et conquise.

vendredi 12 avril 2019

Toffee Darling - Joanne Richoux

Une écriture étonnante et des personnages étonnants aussi. Et même le road trip n'est pas classique, puisque ils traversent les U.S.A., mais d'ouest en est, de la Californie à New York.

J'ai terminé ce roman depuis plusieurs jours, et j'ai du mal à faire une synthèse, avis à la fois plein d'enthousiasme, et ... pas tout à fait !!

Après Les aventures d'un baby-boomer breton, dont la dernière partie nous lançait sur les traces des Beatniks, m'y voici en plein cette fois. Correspondances entre lectures !
Comme souvent dans les romans YA récents, une belle bande-son. Indispensable ici vue le sujet.
Je regrette de plus en plus ma nullité, en musique et en anglais !

Les Beatniks, bien que ce soit mon époque, je n'y connaissais pas grand chose. Mais j'ai retrouvé cependant ici plein de souvenirs, d’évocations de cette période, et surtout des grands noms.
Puisque nous allons croiser aussi bien Jim Morrison que Jacques Dutronc ou Ken Kesey.
Et pour chaque personnage rencontré, presque anonymement, on a en fin de chapitre un résumé de la suite de sa vie.
Nous parcourons donc tout un pan de l'histoire de l'Amérique, avec aussi la guerre du Viet-Nam ,et même l’Hôtel Cecil de Los Angeles, sans oublier le triste Club des 27.  Et c'est passionnant.

mercredi 10 avril 2019

Bertille au chocolat - Annelise Heurtier

Une princesse qui sait ce qu'elle veut et ne se laisse pas faire + une histoire de chocolat + l’écriture d'Annelise Heurtier = forcément un chouette roman.
Plus léger  que mes livres préférés de cette autrice, comme Sweet Sixteen ou Envole-moi, facile à lire avec ses chapitres courts et ses illustrations, un livre adorable et plein d'humour à proposer dès qu'on sait lire.

Les royaux parents de Bertille sont désespérés : voici le 73e prétendant qu'elle vient d'éconduire, et il n'en reste plus qu'un sur la liste, pas le meilleur !
Mais Bertille ne cédera pas.
Et nous allons donc suivre ses aventures, jusqu’à ... surprise !

Les élèves de CM de notre club-lecture sont en train de se régaler avec ce roman !

Extrait :

- Prince Ferdinand, ne partez pas ! [...] Je suis sûre que vous avez mal compris ce que ma fille vous a dit ! Restez ! Il y aura du pudding pour le dîner ! Je ferai cirer vos souliers et ... vos moustaches ! Votre cheval dormira dans un lit de plumes d’autruche parfumées !

lundi 8 avril 2019

Violette Hurlevent et le Jardin Sauvage : Première moitié du livre

Waouh !! C'est sans doute ce qui définit le mieux ma lecture !!

Vous savez que la fantasy n'est pas mon domaine préféré, et j'entrais donc dans ce (demi) roman sans enthousiasme démesuré.
A petits pas, en me disant que ça me faisait un peu penser à Tobie Lolness.
Et puis, en avançant dans ma lecture, j'ai pensé que ça allait probablement détrôner Timothée de Fombelle, et de loin ! Et finalement, gros coup de coeur. Vivement la suite.
Car ce document est un OLNI !!! Puisque les éditions Sarbacane ont imprimé, sous forme d'un vrai livre relié, la moitié du roman (ou du tome 1 ?) en attendant sa parution le 15 mai.
Et pour l'attendre, on l’attend à présent, avec impatience !

Un univers extrêmement riche, où chaque "catégorie" a sa place (pierre, animaux, jardiniens ...). Des personnages attachants et surprenants.
Passé le prologue, qui nous situe un peu l'action, nous découvrons Violette, 9 ans, une petite fille plutôt malheureuse car, pour fuir un père violent, elle vient de s'installer avec sa mère, et son petit frère dans une "vieille baraque puant le champignon", loin de tout ce qu'elle connaissait jusque là.
Et, toujours pour fuir son père, elle s’échappe dans le jardin sauvage, et va de découvertes en découvertes. Et d'un danger à l'autre aussi.

dimanche 7 avril 2019

Loukoum mayonnaise - Olivier Ka

Déception pour ce roman qui me tentait beaucoup.

Victor ne se posait pas beaucoup de questions sur ses origines jusqu'à ce que son père, égyptien, ne le confie à ses grands-parents belges pour partir travailler à l'étranger. Des grands-parents qui reportent tout leur amour sur lui, fils de leur fille disparue. Mais les grands-parents paternels, frustrés de n’avoir pas eu la garde, et n'habitant pas très loin, débarquent souvent pour voir leur petit-fils.
Choc des cultures, difficultés d’entente.
Je m'attendais à un roman, drôle ou sérieux, sur les différences, modes de vie, nourriture et habitudes.
C'est d'ailleurs ce que semblent y avoir vu les autres lecteurs qui en parlent. (D'où mon envie de le lire).
Or, pour moi, il ne s'agit pas ici de différences culturelles, ni même de racisme, mais de folie pure et simple.
Les grands-mères sont totalement dingues, et l'escalade de mépris et d'actions folles semble essentiellement pathologique.
Au milieu de ça, personne ne se soucie du pauvre Victor, qui survit comme il peut.

vendredi 5 avril 2019

Lili Goth et la souris fantôme - Chris Riddell

Je connaissais déjà Chris Riddell comme illustrateur de l'excellent "Les lapins n'existent pas… n'est-ce pas ?" et de l'amusant "Bouddhisme pour les ours". Et comme auteur de la série Apolline.
On est ici un peu dans le même genre : un texte amusant appuyé par de nombreux dessins. Même si le texte est plus important pour Lili, alors que les Apolline sont plus illustrées. Même traductrice aussi.
Et on a en plus un très bel objet livre : épaisse couverture cartonnée rehaussée d'argent, motifs argentés pour les pages de garde, et tranche d'un superbe violet brillant.
Il ne passe pas inaperçu !

L'histoire est drôle, déjantée, gothique mais accessible aux plus jeunes, parfois tendre, souvent hilarante.
Lili a une vie pas très drôle, entre un père complètement improbable, des gouvernantes qui se succèdent, du personnel indifférent par force voire très méchant.
Mais plusieurs rencontres vont changer sa vie, d'abord une sympathique mais triste souris fantôme. Puis des gens de son âge dans sa demeure hautement bizarre.
A eux tous, ils viendront à bout du mystère.
On rit beaucoup, on s'inquiète et on tremble, on est ému aussi.
Il ne faut pas oublier aussi les notes de pieds de page, souvent hilarantes.
Et des jeux de mots qui feront sourire les adultes.

mercredi 3 avril 2019

L'ivresse des libellules - Laure Manel

Une superbe balade en Ardèche méridionale ! Bien mieux qu'un guide touristique, un roman qui donne envie d'aller sur les pas de cette bande d'amis découvrir tant de beaux sites. Moi qui n'habite pas très loin, plein de lieux que je ne connais pas, très attirants !
L'écriture est belle, facile à lire, mais précise et vraiment agréable. Une belle tranche de vie.
Hélas, le sujet ne m'a pas accrochée.
Ces couples qui n'ont rien de plus grave que se torturer l'esprit pour savoir ce que l'autre pense d'eux. Peut-être parce que je me débats dans des problèmes autrement sérieux que j'ai eu un peu de mal.
Parler de ses problèmes intimes de couples avec ses amies me parait le meilleur moyen de les aggraver et ça me semble curieux même en amitié.

Je dois avouer que je préfère les romans où il se passe plus de choses, et une fois encore, je vais certainement aller contre l'avis dominant, ce ne sera pas un coup de coeur pour moi.
Mais je le regrette car c'est vraiment bien écrit, bien pensé, de belles réflexions. Tous les personnages sont cohérents, à leur place. C'est vraiment un bon roman je pense. Juste pas pour moi !

Je remercie l'autrice pour la dédicace, qui d'entrée nous donne envie de voyager !