samedi 8 juillet 2017

Le destin (presque) timbré d'Étienne Durillon

Déjanté juste ce qu'il faut, un très drôle et très intéressant petit roman jeunesse.
Pourrait-on le résumer par l'adage "Aide-toi, le ciel t'aidera" ?

Deux particularités :
Une belle couverture cartonnée, rare en jeunesse
et surtout, aucun enfant dans ce roman !

Etienne Durillon mène une vie extrêmement bien rangée, à la minute près (et à l'oeuf dur près !). Sans lassitude semblerait-il, jusqu’à ce qu'une publicité le fasse se remettre en question.
D'abord convaincu, logiquement, que c'est manifestement une escroquerie, il va finalement se laisser persuader de tenter de transformer sa vie, grâce aux Agents Transformateurs de la SARL ..., qui devraient agir en 48 heures, et contre un chèque de ... 3 999 euros.
Et à partir de là, il va y croire dur comme fer. Tout ce qui lui arrive est forcément dû aux Agents mystérieux, puisque jusque là, il ne lui arrivait rien. Naïf mais plein d'enthousiasme, il va courir les pires dangers mais bouleverser sa vie de façon positive ... il suffisait d'y croire !
Jusqu'à la pirouette finale !  Et quoiqu'il en soit, sa vie ne sera plus jamais la même.

On peut ne voir ici que des aventures drôles et délirantes, avec des personnages inattendus.
Mais aussi se dire qu'il suffit parfois d'y croire, pour que les choses se réalisent. Et que s’ouvrir à l’inattendu est sans doute un bon commencement.

Extraits :

Incipit
Étienne Durillon menait une vie solitaire, triste et monotone. 
Les matins de la semaine il se levait à 7 heures, s'habillait, mangeait un œuf à la coque. Il sortait à 7h22, marchait deux minutes trente, prenait le bus numéro 13 de 7h25. Il voyageait debout, sans regarder personne. Et sans que personne ne le regarde.

***

- Elle est vraiment en  danger ?
Le policier le regarda d'un air effaré :
- Mais vous êtes malade dans votre tête ou quoi ? Bien sûr qu'elle est en danger ! Elle est l'otage de Georges Poushtak ! On aura de la chance si on la revoit vivante !




Texte : Oren Ginzburg
Illustrations : Estelle Billon-Spagnol
Editions Grasset Jeunesse 2016
90 pages, couverture cartonnée.
Résumé Babelio


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire