samedi 9 juin 2018

Clodomir Mousqueton - Christine Naumann-Villemin

La collection :

Après Flash Fiction de Rageot, je découvre une autre collection adaptée aux DYS.
Comme la précédente, je ne l'ai pas testée auprès d'enfants directement concernés, je ne peux donc qu’apprécier personnellement la version : pages beige pâle, texte bien visible et aéré, illustrations souvent pleine page.

Ici, lorsqu'il s'agit de dialogues, une ligne colorée en marge permet de savoir qui parle. Ce qui évite d'être "perdu", sans nécessiter un texte plus lourd du style "Clodomir dit que"

Un sommaire avec numéro et titres de chapitres, prévu pour cocher chaque chapitre une fois lu.

En outre, les syllabes des mots longs ou complexes sont en couleurs, (une couleur par syllabe).
Cela doit faciliter la lecture débutante, en voyant où il faut "couper" le mot.
Mais personnellement, ça a un peu perturbé ma lecture, et ma petite-fille m'a dit pareil. On a l'impression d'insister sur certaines parties.
Dommage car les livres DYS sont censés être lus par tous.

Le texte a apparemment été légèrement remanié pour la collection.


Le roman :

Il s'agit du premier volume de la série du même nom (paru en 2014 en version "normale")

J'ai beaucoup aimé l’histoire de ce vieux monsieur acariâtre, qui n’aime ni les livres ni les enfants. Lorsque le hasard le met en présence d'un livre, puis de Marcel, l'enfant auquel il appartient, il est d'abord très contrarié.
Mais la magie de la lecture et des histoires va vite agir !

C'est très drôle, et en même bien sûr, tout roman parlant du plaisir de lire fait plaisir !! surtout destiné aux lecteurs débutants !

Extraits :

Clodomir Mousqueton n'aimait pas ses voisins. Ni leurs enfants. Clodomir n'aimait rien. Ni personne. Sauf son jardin, son fauteuil à oreilles et sa télévision.

***
- Tu l'auras pas, un point c'est tout ! Et pour qu'on en parle plus, je vais te lire la dernière phrase !
- Nooon, supplia le petit, pas la dernière phrase !

Illustrations de Clément Devaux
Éditions Nathan 2014
Premiers romans
Collection Dyscool 2017 - 61 pages

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire