jeudi 5 octobre 2017

Mercedes cabossée - Hubert Ben Kemoun

J'ai lu plus d'une vingtaine de romans, de Hubert Ben Kemoun, (souvent des premières lectures, j'évite les thèmes trop durs !!) et voici mon 2e Petite Poche, après le merveilleux "Joyeuses Pâques et bon Noël !".

Encore un thème plutôt sombre, fort bien traité, au plus près de la réalité.
Mercedes a dix ans, et depuis six ans, elle ne dit plus un mot, sauf à sa mère.
Mère battue, mais qui est persuadée - comme souvent hélas en pareil cas - que ça va forcément s'améliorer bientôt (ou du moins, elle veut s'en persuader) et que c'est sa faute si son mari, épuisé par son travail, n’est pas content.
Elle essaie de le cacher à tous, y compris à sa fille, qui depuis longtemps n'est pas dupe.
Et qui courageusement, va prendre les choses en main.
D'une façon un peu spéciale, pas forcément à conseiller, mais qui a le mérite d'être efficace.

Surtout parce que l'auteur a su déplacer les clichés, et présenter un homme "normal" avec un travail, dans la publicité, un homme qui semble de l'extérieur avoir une vie normale.



Un autre Petit Poche du même auteur : Joyeuses Pâques et bon Noël !


Extraits :

- Arrête, les petites disputes entre grandes personnes, ça ne regarde pas les juges ! Je t'ai dit, c'est ma faute aussi ! Il a tant de travail au bureau. Il a de gros dossiers à préparer, il est un peu sur les nerfs en ce moment, tu comprends ?

***

Elle sait que si elle devait aller voir un juge, elle n'arriverait pas à prononcer le moindre mot. C'est bloqué.
[...]
Le moindre témoin est un ennemi. Le juge, qui sait si lui aussi ne frappe pas sa femme, certains soirs, avant de s’asseoir dans son salon et s'allumer la télé ? Lui aussi il a de gros dossiers.


Éditeur Thierry Magnier 2010
Collection Petite Poche ; 10 x 15 cm ;46 pages
Résumé Babelio





Aucun commentaire:

Publier un commentaire